Actualité du REC



logoEFA
Cycle d'initiation de septembre :
inscriptions au club les 26, 27 et 28 août 
  Modalités et heures d'inscription ici !

CYCLES D'INITIATION, RENTREE 2014
Écrit par Commission initiation   
Mardi, 12 Août 2014 12:13

Comme à chaque rentrée, le REC Aviron proposera 2 cycles d'initiation afin de permettre au plus grand nombre de découvrir l'aviron.

Un cycle d'initiation comprend 6 séances, à raison de 2 par semaine. Les créneaux proposés sont les suivants (2 à choisir sur les 3) :

  • mardi : RDV au club à 18h15
  • jeudi : RDV au club à 18h15
  • samedi : RDV au club à 9h15

Les inscriptions se feront uniquement sur place, au club, la semaine précédant le cycle d'initiation choisi et seront validées une fois que le rameur se sera inscrit pour 6 séances sur le planning.

La fiche d'inscription lui sera alors remise et le dossier complet d'inscription (fiche d'inscription, 1 photo d'identité, certificat médical de non contre-indication à la pratique de l'aviron en compétition et le règlement de l'initiation, soit 30€) lui sera demandé dès la première séance.

CYCLE DE SEPTEMBRE du mardi 2 au samedi 20 septembre

Effectif : 16 rameurs (8 femmes, 8 hommes)

Inscriptions :

  • mardi 26 août de 18h à 18h30
  • jeudi 28 août de 18h à 18h30
  • samedi 30 août de 9h à 9h30

CYCLE D'OCTOBRE du mardi 30 septembre au samedi 25 octobre

Effectif : 16 rameurs (8 femmes, 8 hommes)

Inscriptions :

  • mardi 23 septembre de 18h à 18h30
  • jeudi 25 septembre de 18h à 18h30
  • samedi 27 septembre de 9h à 9h30

D'ici là, bonnes vacances à tous et à bientôt sur l'eau !

 
Régate 1900 - Pérégrination dans la Vienne
Écrit par Alban   
Mardi, 01 Juillet 2014 07:43
Ce week-end avait lieu la régate 1900 à Cenon sur Vienne. Un équipage du
REC (Valérie P, Elena, Laurent, Eric et Alban) a participé aux épreuves en
yole à 4 barrée, Fred D participait à l'organisation.

L'aventure commence dès jeudi soir. En effet le bateau que nous
utiliserons se trouve à Dinan, il faut donc le rapatrier à Rennes avant de
l'amener à Cenon sur Vienne. Départ  de Rennes 19h avec Valérie, Eric, Fred
et Alban. Arrivé à Dinan, nous découvrons sous une grange un tas de
poussière en forme de bateau, rangé à côté d'une charrue.

Après analyse nous constatons que c'est bien une yole, sans portant, avec
des dames de nage en cuivre et des coulisses en quinconce. La mise en place
sur la remorque est un peu compliquée puisque la largeur du bateau oblige à
le placer tout en haut et nous ne sommes que 4 (50kg le poids du bateau
qu'on nous avait dit...). Une fois sur la remorque, on peut apprécier le
nombre d'ouverture dans la coque du bateau qui laissent passer la lumière du
jour... Retour à Rennes 22h30.

Vendredi soir, après quelques difficultés pour ouvrir le club Fred D part
seul avec le bateau et le matériel. On remercie au passage la météo bretonne
de nous avoir lavé le bateau qui en avait bien besoin !

Samedi Valérie emmène Elena, Laurent et Alban. 3h30 de route dont une
bonne partie sous la pluie. On rejoint sur place Fred et Eric. Au programme
balade sur la Vienne, repas offert et soirée vénitienne à 23h.

La soirée vénitienne se déroule donc de nuit. On inaugure notre bateau.
Comme on a entièrement confiance dans la coque malgré les multiples voies
d'eau, nous prenons 2 barreurs (et plusieurs écope et éponges !). La soirée
est très sympa :  navigation sur la Vienne de nuit au milieu d'avirons et de
canoës éclairés de lampions. Il fait plus chaud sur l'eau qu'à terre et il
ne pleut plus. La forêt et un canoë ont failli s'embraser, mais tout s'est
bien passé. Retour au ponton. Le bateau est beaucoup plus lourd qu'avant.
Malgré l'écopage, on a à peu près embarqué 50 litres d'eau... On passe la
nuit sur place dans des tentes ou à l'hôtel.

Le dimanche matin on essaie de réparer un peu notre bateau. On bouche les
trous avec du scotch et on revisse la dérive qui tenait à peine. Ensuite
balade sur la Vienne de jour, puis défilé devant le jury. Avec notre
déguisement concocté par Elena, on est confiant pour gagner le concours. On
a embarqué beaucoup moins d'eau cette fois. Par contre on a perdu la
dérive...

Repas du midi offert également par l'organisation. L'après midi, c'est la
régate : course de 800m avec demi tour à la bouée. Malgré un bateau très
instable, on est en 2ème position les premiers sont pas loin devant. Au
passage de la bouée, notre pointe les touche et les aide à finir leur
virage. Nous par contre on tourne très loin de la bouée et on perd beaucoup
de temps.

Au final nous n'avons pas pu faire aussi bien que l'année dernière on
finit 2ème et on ne gagne pas le prix du meilleur canotier.

Encore 3h30 de route, et on arrive à minuit à la maison. Fin d'un
week-end bien rempli avec son lot de ramerie, d'émotion et de fatigue.

Un grand merci à Fred pour l'organisation et le pt'it dèj !

Ah non, c'est pas encore fini... Il faut encore ramener la yole à Dinan
lundi soir...
 
Chômage de la Vilaine du 7 juillet au 8 août
Écrit par Cess   
Vendredi, 27 Juin 2014 14:14

Une baisse du niveau de l'eau est prévue du 7 juillet au 8 août pour travaux.

Pas de sortie possible pendant cette période...

 
Raid Lorient-Groix: du vent, du courant et du soleil!
Écrit par Anne P   
Jeudi, 26 Juin 2014 13:57

Quelques mots, à froid maintenant, puisque notre périple a eu lieu mi-mai, sur cette traversée mémorable. On nous avait prévenus : la traversée Lorient-Groix peut être tranquille... ou pas. Nous n’avons pas été déçus : nous avons connu les deux !

Petit rappel du contexte : partis à 4 de Rennes (Gilles, Aude, Steph et moi-même) trop tôt pour un samedi matin, nous retrouvons Nathalie (ancienne du Rec et maintenant du club de Nantes Léo Lagrange) à Lorient.Après la préparation des bateaux, un petit briefing et un déjeuner sur le pouce, c’est le départ. Départ que nous préférons oublier, tant il a été chaotique. Mais l’une des raisons de nos difficultés, dont nous avons très vite pris conscience, c’est que la mer était vraiment démontée. Et pendant environ deux heures contre le vent et le courant (2h temps réel mais 4h temps ressenti), nous avons été arrosés, secoués, remués en tous sens avec l’impression d’être sur des montagnes russes. Bravo à Nathalie, d’ailleurs, qui a vraiment bien géré la barre, et réussi à garder son sang-froid et à nous rebooster lors des moments de fatigue. Et merci à Gilles, qui en 4 a permis de stabiliser le bateau, tout en décollant de nombreuses fois. Un fameux périple, donc, au terme duquel nous sommes arrivés sur la plage des grands sables, seule plage convexe d’Europe, ou un goûter nous attendait. Goûter que nous n’avons découvert qu’après avoir mangé nos victuailles, car il était caché derrière une dune de sable». Nous avons donc été « forcés » de manger deux fois ! La ballade initialement prévue était plus longue, puisque nous étions censés faire le tour de l’ile. Mais au vu de l’état de la mer sur la côte Nord, les organisateurs ont préféré nous éviter de longer la côte moins abritée.

Après ce petit encas, retour au bateau, pour une dernière longueur au terme de laquelle se trouvait le port Tudy. Ensuite, direction le camping, l’installation, la douche, pour arriver à l’essentiel : l’apéro ! Apéro qui se déroula en plein air, avec vue sur Port Lay (super !) et pour se mettre en appétit, de la charcuterie locale de premier choix (réellement top).Vint enfin la soirée, avec son kig ar farz (genre de pot au feu breton vraiment copieux, et vraiment très bon), ses chansons (la distribution d’un recueil  de chants marins a permis à tout le monde de pousser la chansonnette) et son véritable animateur/ chanteur/ guitariste. Dans une ambiance très sympa. Le lendemain, nous avions quartier libre le matin pour visiter l’île, sous un soleil radieux, que demander de mieux. Ce qui nous permit de tomber sur une jolie petite plage isolée,  où nous serions bien restés un peu plus s’il n’avait pas fallu rentrer. Donc retour au port.  Petite photo souvenir pour immortaliser ce WE, suivie de la mise à l’eau des bateaux, où nous avons manqué de perdre Aude (en la mettant à l’eau en même que le bateau) et ce fut le retour. Cette fois, sur une mer d’huile.

Pour conclure, vraiment un super WE : de l’action, de l’émotion, et des chansons !

Voici le lien pour découvrir les superbes photos envoyées par le CNL de Vincent Rochereau : https://www.icloud.com/photostream/fr-fr/#A6JtdOXmJq5xks

 
Petite épopée en terre bourguignone
Écrit par Marc   
Jeudi, 29 Mai 2014 12:45

Le we dernier avaient lieu les Championnats de France Universitaires (rivière) au Creusot. 3 équipages s'étaient qualifiés en avril dernier : un quatre barré de l'Université de Rennes 1, un huit féminin du l'Université de Rennes 2 et un double masculin de l'Agrocampus Ouest.
On commence dès mercredi et jeudi par le montage de la remorque qui se voit complétée de 2 coques prêtées à des étudiants d'Angers.

Début du périple vendredi, plus de 700 km de route nous attendent, et avec la remorque, faut pas être pressé.
Heureusement tout se passe bien et nous arrivons au lac de Torcy.
Un passage orageux oblige les organisateurs à fermer le bassin, et nos équipages ne pourront pas faire de petite sortie d'entrainement.
On monte donc nos tentes par un temps frais peu attirant. Toutefois la météo sera bien meileure par la suite.

Samedi en effet, il fait un peu plus beau mais le vent est de la partie. Et il s'agit d'un vent de travers assez fort.
Les 3 équipages ont 2 courses le samedi, puis une finale le dimanche.
Le premier parcours est un chrono, mais il se réalise via une course en ligne (et non par des départs un à un comme on a l'habitude).
Les gars de Rennes 1 se placent 5ieme sur 8, le double agro est 11ieme sur 15. Quant au huit féminin, l'alignement dans le vent est compliqué pour les équipages.
En début de course, le bateau manque de s'accrocher avec Marseille (qui viendra s'excuser). Les filles tentent de se remobiliser après mais difficile de retrouver de la vitesse avec ce vent déstabilisant. Finalement elles sont 8ième sur 12 à 8 sec d'un peloton de 3 bateaux très regroupés au chrono.

Le-Creusot-2014-serie


La demi finale du quatre du Rennes 1 est sans grand enjeu car les bateaux 7ieme et 8ieme au chrono sont vraiment loin derière. Pour le double agro, la niveau est élevé et rattraper la finale A n'est pas possible. Il faut toutefois réaliser un parcours correct pour assurer la qualification en finale B, ce qu'ils feront.
Pour le huit, il reste un petit espoir de passer en finale A. Pour cela il faudra jouer le coup à fond et sauter sur l'occasion si elle se présente. En gros il faut qu'elles passent devant un des bateaux qui était à 8s le matin. Dès le premier 3/4 les filles appliquent la consigne de longueur et se placent à lutte contre HEC pour la 3ieme place (qui permettrait d'aller en finale A). Beaucoup de vagues sur la fin de bassin, sous pression, HEC arrive toutefois à lancer un enlevage sans faire de faute pour passer devant. Les filles n'ont pas pu répondre mais cela reste un beau parcours à seulement 2,5 s de la troisième place.

Finales le dimanche. Le vent est un peu tombé et s'est mis de 3/4 contre. Le bassin est bien plus praticable techniquement.
Le double agro s'élance pour la première finale et se placera 5ième en finale B.
Le quatre de Rennes 1 en finale A part fort pour tenter d'aller chercher la troisième place. Ils sont à la bataille en début de parcours. Mais après 400m ils accusent un peu le coup et ne peuvent contrer les attaques des autres. Ils seront 5ième.
Puis le huit féminin se place couloir 4 pour une bataille contre l'ESCP couloir 3, qui était tout juste 1s devant elles la veille.
Le départ est groupé, le bord à bord est engagé. Au train les filles prennent un peu d'avance. En fin de parcours, les filles réussissent à ne pas s'écrouler techniquement et notamment à conserver leur longueur dans leur ramerie. L'ESCP ne trouvera pas réponse et restera derrière à 3s.
C'est donc une très belle vistoire en finale B pour l'Université de Rennes 2.
Cela récompense les efforts des rameuses et du barreur dans les entrainements depuis le début de l'année. On remercie en passant tous les autres rameurs qui ont aidé à compléter le huit dans les entrainements.

Le-Creusot-2014-serieb

Les courses sont finies mais pas le we ... Il est 18h nous repartons du Creusot.
Arrivée sur Rennes vers 2h30 du matin. Arg, il faut encore vider et nettoyer le minibus. Et puis un dernier covoiturage pour ramener le minibus et tout le monde chez soi. 4h, cette fois c'est bon. Et pour clôturer le tout, on remonte les bateaux lundi soir ... sous la pluie ... mais quand même satisfaits du we.

Signalons aussi que Nicolas et Sébastien étaient aussi du voyage respectivement en temps que Président de jury et étudiant-arbitre.

 
«DébutPréc12345678910SuivantFin»

JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL