Actualité du REC

Coupe des dames et des messieurs
Écrit par Pierig   
Vendredi, 26 Octobre 2018 17:49

La Coupe des Dames le samedi, la Coupe des Messieurs le lendemain.. Une "head of the river" en huit version angevine sur la Maine ; c'est toujours un plaisir que de ramer à Angers :-)

 

Samedi 13 octobre, Coupe Des Dames (Alban (b) - Félicie - Marie - Quitterie - Estelle- Steph - Marion - Servane - Elsa) :

 

En cours de redaction

 

Dimanche 14 octobre, Coupe Des Messieurs (Steph (b) - Alban - Loïc -  JeanMich - Gui - Pierrig - Benj - Stéphane - Corentin) :

    Rendez-vous 8h30 au Club Nautique d'Angers entre ceux qui ont dormi sur place et ceux qui ont pris la voiture au départ de Rennes aux aurores. Presque tous les rameurs connaissent le club et cette belle rivière qu'est la Maine mais c'est à  chaque fois les mêmes remarques : infrastructures au top et bassin qui donne envie d'aller sur l'eau. Le N° de coque est retiré dans la salle après la réunion des délégués et chacun se prépare pour être chaud sur la ligne à 9h44. La météo est belle - soleil, douceur et peu de vent - malgré des prévisions annoncées la veille très pessimistes. Les ergos et vélos de la salle de sport sont laissés de coté et le 8+ embarque pour donner quelques coups de pelles, affiner les derniers réglages et s'hydrater avant d'attaquer la grande boucle.


    Suffisamment rare pour être souligné, nous sommes en avance sur la ligne de départ. Trois coques aux ordres du starter - Champigny (équipage 1), Fontainebleau, Rennes ECA - s'élancent au signal pour les 15 km. Les positions sont acquises très rapidement : Champigny se met au train suivi par le 8 du REC puis Fontainebleau. Nous resterons dans cette configuration jusqu'à  la ligne d'arrivée. La course se joue désormais à bord d'Oxford avec un bateau qui peine un peu à  se trouver. Chacun a la volonté de bien faire, l'envie de tenir son rang sur la distance et nous oublions un peu d'écouter ce que nous renvoie le collectif. Nos nages reprennent rapidement les choses en main et baissent la cadence pour que le bateau retrouve de la glisse : 26 coups minutes. Au dessus, malgré quelques tentatives, la technique se dégrade. Nous garderons cette allure jusqu'à l'entrée sur la Mayenne. Dans cette partie sinueuse nous avions mis au point une stratégie pour aborder au mieux les virages, néanmoins dans le feu de l'action nous commettons plusieurs erreurs qui nous coûtent probablement de précieuses secondes. Qu'a cela ne tienne le courage est à  la relance ! Le bateau glisse mieux, la fatigue

force le relâchement et la recherche du geste efficient.


    Le chant de l'eau sur les bordées parvient jusqu'à  nos oreilles : les 18 m du huit lancé version plaisir... Nous abordons le dernier tiers de la course dans de meilleures dispositions collectives. Les tombées de bordées sont encore parfois présentes mais la réponse des 8 rameurs quasi immédiate nous permet de gagner en efficacité. Nous sortons de la Mayenne pour aborder la fin de course avec une cadence en hausse progressive qui nous permettra de jeter nos dernières forces jusqu'à l'arrivée.


8gars

 

 

    Résultat : 1 h et 40 s pour couper la ligne. Nous n'atteignons pas l'objectif initial de passer sous l'heure et nous prenons la 12 ème place 10 s moins bien que l'an passé. Un debriefing avec Champigny confirmera notre impression que la course doit se faire à cadence 28 pour passer sous l'heure de course. C'est à notre portée mais un travail plus en amont dans la saison s'impose.

Toujours sous le soleil et la douceur nous finirons ce très chouette déplacement par le traditionnel burger maison préparé par une équipe de bénévoles toujours au top et souriante.

 


IMG_20181014_140009

 

 

    Rendez-vous est pris pour 2019 avec, on l'espère, une délégation rennaise toujours plus nombreuse pour faire honneur à ce bel événement !

Spéciale dédicace à notre ancien partenaire du Rec qui nous a suivi,pris en photo et encouragé tout le we,  merci Stéphan !

 
Rando Guipry Redon
Écrit par Justine   
Dimanche, 30 Septembre 2018 21:10

 

La rentrée approche pour le REC mais avant que chacun fasse son cartable, une dernière rando pour la route.

Le cap est donné, départ de Guipry direction Redon : 35 km, 10 rameurs, 1 suiveur, 2 yolettes et 1 écluse.

20180902_100527Les 10 rameurs au petit matin

 

Au bout de quelques kilomètres nous nous arrêtons à l’écluse de Mâlon. Cette fois-ci, tout le monde est détendu, personne ne stress pour son téléphone portable et le passage de l’écluse se passe à merveille.

 

ecluseEcluse grand confort

 

 

11ème kilomètre : c’est l’heure d’un moment de grâce absolue et de gymnastique olympique avec le changement de barreur pour un équipage tandis que l’autre est toujours en pause.

 

Tout au long de la matinée, une yolette a pu bénéficier d’un guide qui a pu faire part de son incroyable maîtrise historique des ponts de l’aval de la Vilaine. Grâce à lui, la journée a été à la fois sportive mais aussi culturelle.

 

La matinée continue son cours et bien évidemment une yolette est toujours en retard…

 

Une pause s’impose, après les vingt premiers kilomètres, nous nous sommes tous arrêtés à Beslé pour une pause déjeuner bien méritée. L’amarrage des yolettes a été quelque peu difficile mais la patience des uns et la témérité des autres ont permis le succès de leur amarrage.

 

 

Comme nous étions en avance sur le planning, chacun a eu un temps libre de 20 min. Certains en ont profité pour faire une micro-sieste, d’autres se sont laissés emporter par des sucreries.

 

 

Après cette pause, nous avons repris la navigation pour finir les quinze derniers kilomètres. A la fin de la journée, nous avons pu profiter des derniers rayons de soleil de la journée et admirer la diversité des paysages de la vilaine.

corbinieres

 

Arrêt final à Sainte Marie, à quelques kilomètres de Redon. La sortie des yolettes s’est faite en douceur, nous avons par ailleurs été encouragés par un groupe de supportrices inattendues.

 

Le bilan de la fin de journée :

Cette fois-ci Robert ne nous a pas accompagné mais nous avons effectué une belle randonnée de 35,4 kilomètres, nous avons eu de nombreux fous rires ainsi qu’une patience mise à contribution.

 

En bref, nous avons eu une organisation à faire pâlir celle des JO, un dynamisme de fou tout au long de la journée, donc merci à toute l’équipe organisatrice.

 
Cycles d'initiation complets
Écrit par Alban   
Mardi, 21 Août 2018 00:00
Les cycles d'initiation de septembre et d'octobre sont maintenant complets. Prochain cycle en avril / mai, avec les inscriptions dès février !
 
Régate des Poissons 2018 - 16/06/2018
Écrit par Marc   
Lundi, 20 Août 2018 00:00

Le 16 juin dernier nous avons organisé la Régate des Poissons 2018.
Cette année nous sommes repartis sur le site essayé l'année dernière : la zone aval de la vilaine, au niveau de la nouvelle zone Baud Chardonnet.
En effet, ce lieu pour la régate avait donné satisfaction l'année dernière.
Nous avons juste mis directement les pontons au niveau de la place: cela rend les embarquements plus simples un des enseignement de l'année passée.
La météo nous donne plus de gris que de bleu.

Cependant c'était surtout le niveau de l'eau qui nous inquiétait. Heureusement, il avait pu redescendre en milieu de semaine après un épisode à la limite de la crue.

Côté participation ce fut une régate 100% équipages rennais avec 6 équipages du REC et 1 équipage de la SRR.
Comme toujours, nous distinguons 3 catégories: masculin, féminin et mixte.

Le parcours en yolette est de 500m (ou un peu plus) en ligne droite.
Le matin ont lieu les séries qualificative en 1 contre 1.
Mais la question n'est pas tant de battre ou pas son adversaire que de faire son meilleur chrono.
Chaque équipage aura 2 courses pour cela.
Le 2 meilleurs chronos seront établis d'entrée de programme avec la SRR en 2'02"44 face à nos Supelec (Vladimir, Vincent, Paul, David, bar: Alexis) en 2'04"09.
Ensuite ce positionnent 2 équipages REC distancés que de quelques secondes: François, Servane, Olivia, Félicie, bar: Loïc en 2'06"69 et Benjamin, Arthur, Marie, Yohan, bar: François en 2'07"86.
DSC_0174La pause de midi arrive et la galette saucisse voit son succès habituel confirmé.

Au moment de définir les finales, nous décidons d'innover.
En effet sur ce bassin nous pouvons aligner plus de bateaux, ce qui n'était pas le cas quai St-Cyr, où nous faisions la régate par le passé.
De plus cela nous simplifie les choses vu que nous avons un nombre impair d'équipages impair.
Nous optons pour faire la petite finale avec les 3 moins bien classés.

3 équipages du REC s'affrontent: 2 mixtes et 1 equipage féminin.
L'équipage mixte Alban, Elsa, Marie, Antonin, b:Servane s'impose avec plusieurs longueurs d'avance.
Mais derrière la lutte n'en est pas moins serrée entre 2 autres équipages du REC.
A tel point que cela se jouera à quelques centimètres près sur la ligne.
Votre juge d'arrivée fera même appel à la vidéo pour confirmer son impression
fb_1

fb2

fb_3
Quant aux 4 équipages les mieux classés du matin, nous décidons de les aligner ensembles sur une même course à 4!
Et oui à cette époque le bassin n'était pas encore envahi par les algues et avait sa largeur nominale.
Ces équipages ne sont pas si éloignés sur le chrono du matin, tous ont une chance.
Déçus de n'avoir pas pu prendre le meilleur chrono en série, nos Supelec sont revanchards et appliqués.
Une belle course de leur part qui les fait gagner, Vladimir, Vincent, Paul, David, bar: Alexis, avec une longueur d'avance sur l'équipage de la SRR qui finit second.
L'équipage REC Benjamin, Arthur, Marie, Yohan, bar: François arrive aussi à inverser la tendance du matin sur l'équipage REC François, Servane, Olivia, Félicie, bar: Loïc, ils sont respectivement 3ieme et 4ieme.
DSC_0140

Enfin, nous terminons avec le relai en planche à ramer, spécialité made in REC.

DSC_0220

Le résultat du relai ne compte pas pour le classement général, mais les meilleurs auront quand même leur lot.

En bref, ce fut de nouveau une édition réussie.
Nous remercions tous les bénévoles qui ont oeuvré, en amont ou le jour J.
Nous remercions nous soutiens: la Ville de Rennes (prêt de matériel notament), la SNSM, la SRR pour le prêt de 2 yolettes et sa participation.
L'année prochaine sera l'année des 20 ans du club, problement une édition spéciale !

Tous les résultats : ici

 
Jersey - Carteret
Écrit par Loutfi   
Lundi, 30 Juillet 2018 18:10

Le 20-21 juillet a eu lieu la « mythique » course de Jersey-Carteret. Pour le REC, étaient engagés un double : François-Francis R et Benjamin et un 4 barré homme : Jean-Michel, Gilles, Thibault et David-Dav, barrés par Servane, suivi par un touriste-paparrazzi du même club.

 

Le qualificatif de « mythique » pour la course n’est pas exagéré du tout : 28 kms en haute mer (15 milles nautiques), parcourus en moins de 2 heures pour les plus rapides (oui, 14 km/h, pendant 2 h !), 70 bateaux de rame de tout type : solo, double, quatre barrés et même quelques courageux Doris.

 

Le premier jour des bateaux accompagnateurs emportent les bateaux des compétiteurs sur l’Ile. Ça crache du bateau d’aviron vers Jersey ! En moins deux heures, tout est parti. Les rameurs sont aussi emmenés dans ces bateaux accompagnateurs. Une bonne façon de commencer à sautiller sur les vagues et de repérer le parcours qui sera fait à la rame le lendemain.

 

Arrivés à Jersey, les bateaux d’aviron sont alignés sur la plage. Briefing, rencontre des autres rameurs et dîner dans la petite et agréable station balnéaire de Gorey à Jersey. Couchés dans des chambres-dortoirs de 8 personnes et réveillés tôt, Jean-Michel est déjà en tenue vers 7 h (heure française). Réveil musculaire et ensuite petit déj’ au bout d’une longue file d’attente de rameurs demandeurs d’énergie avant l’effort. Les conditions du jour de course sont très correctes : ciel légèrement couvert, un peu de vent. Rien de méchant mais il faudra quand même affronter de la vague.

 

20180721_144003

 

Peu après midi, Doris, femmes et mixtes et ensuite hommes prennent le départ. Chaque bateau accompagné de son bateau suiveur. L’impressionnante armada quitte Gorey ! Une étape importante de la course est la bouée d’Ecrevière sonnant le milieu du parcours et donc une étape importante pour les rameurs, plus ou moins dirigés par leurs bateaux suiveurs.

 

PassageEcreviere

 

Le double prend la 5 ème place à moins de 2 min du podium (sur 143 minutes de course) et le quatre barré repart avec la coupe de la 3ème place !

La dernière étape de Jersey-Carteret n’est pas la moins agréable : concert, apéritif et dîner convivial sur le port de pêche de Carteret.

 

878ca001-984f-4f76-bae8-db0ef902c99b


 
«DébutPréc12345678910SuivantFin»

JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL