Actualité du REC

Une belle saison… trop courte
Mercredi, 26 Mai 2010 09:53
Les championnats de France universitaires (FFSU et UNSS) clôturaient ce weekend la saison de notre quatre de couple Rennes 1. C'est d'une belle manière que nous avons défendus haut les couleurs Rennaises et bretonnes… Petit retour sur une saison riche, mais trop courte ! Tout commence en Janvier lorsque l'équipage se constitue. Quatre étudiants (je n'ai pas dit des feignants hein !!! ) se retrouvent pour constituer un équipage représentant l'université de Rennes 1. L'équipage est lancé : Vincent (Tournemine AC) Sagar (SRR) Yves et Julien (REC). Notre objectif : les championnats de France Mer U, et les championnats de France rivière U. Place aux entraînements. Pas toujours facile de se retrouver à quatre plusieurs fois par semaines, entre stage, travail, thèse a rédiger et les études (ah ouais on bosse quand même !!), mais chacun d'entre nous s'entraine de son côté en semaine et nous nous retrouvons pour ramer le weekend ; parfois très tôt (7h00 OTW pour les initiés !). Rapidement nous trouvons nos marques, prenons du plaisir et repérons nos qualités et nos défauts. Nous commençons notre saison par une régate test à Laval, sur 900m. Nous terminons 3e en 2:41 devant nos futurs adversaires de la saison : le Mans. Une bonne mise en jambe pour la prochaine étape de la saison, à Rennes. Passage obligé pour une qualification aux championnats universitaires rivière, les championnats inter-académiques. C'est a domicile que nous nous battrons pour notre qualification. Nous retrouvons alors un équipage qui ne nous lâchera pas d'une pointe durant tout le reste de la saison : le Mans. En finale nous arrachons la première place à une pointe du Mans qui produit une belle remontée sur l'enlevage… Ça, c'est fait. Nous nous retrouvons ensuite au premier réel objectif de la saison : les championnats de France Mer U. C'est encore (presque) à domicile que nous défendons nos couleurs puisque ce premier championnat universitaire est organisé à St Malo. Nous sommes dans notre élément, bien des équipages rencontrent pour la première fois la mer (à l'aviron j'entend !!). Fort de notre expérience nous prenons rapidement les devants en série et effectuons le meilleur temps aidés, il faut le dire, par une coque Safran qui réagit parfaitement aux commandes de Lulu (aka Lucie) notre fantastique barreuse ! Dans la deuxième série le Mans prend la tête. Nous partons favoris pour la finale, mais c'est sans compter sur un équipage du Mans remonté qui trouvera in extremis une coque Safran. Nous faisons une grande partie de parcours en tête, mais le Mans reste dans notre sillage pour prendre les devants sur le dernier bord et termine la course 9s devant. Grosse déception, mais la bataille fut menée d'une belle manière. A charge de revanche. A noter la belle participation des filles du 4xU féminin de Rennes 1 (Lulu, Valentine, Sophie, Lana , barreur : j'ai nommé Notre Vincent de Tournemine) qui termineront championnes de France. Défaits sur notre terrain nous nous faisons fort de nous rattraper aux régataïades, étape suivante de notre périple.
Championnat de France Universitaire d'Aviron de mer
Comme tous les ans depuis 28 ans, l'UNA (Université Nantes Aviron, le club "grande soeur" du REC) organise les régataïades, régate universitaire internationale réunissant sur un weekend plus de 400 athlètes universitaires sur des courses de 1000m le samedi et 500m le dimanche. http://www.regataiades.fr Pour l'histoire nous pourrons noter le déplacement de quatre équipages Rennais : - 4xSH Marc, Sébastien, Jérémy et Aymeric (Tournemine AC) - 4xSF Nathalie, Mylène, Sophie N., Flavie complété par une rameuse de l'UNA et Hélène (ancienne SNBSM et ancienne REC Universitaire) - 4xSF U Lana, Lucie, Krysta, Sophie C. - 4xSH U toujours les mêmes, décidément !!!
Rennes 1 devant Karlshruhe (en vert) et en bord à bord avec les Tchèques (numéro 30)
A la suite des séries nous décrochons le meilleur temps sur 1000m en 2'59, notre meilleur temps de la saison, aidés il faut le dire par un courant et un vent avec. Nous maîtrisons notre demie finale et abordons notre finale sans complexe aux côtés des tchèques, des Allemands de Karlsruhe et de nos cousins de l'UNA. Nous terminons notre course en 3:04 devant les tchèque qui resteront scotchés dans les vagues d'un bateau mouche. Remise de médailles digne d'une manche des championnats du monde, médaille, cadeaux, bouquet de fleurs. Et comble du comble Julien (Normand dans l'âme, qui mange à peine du beurre salé c'est pour dire !!!) qui défend les couleurs Bretonnes en réponse aux questions de Lionel Girard…
Remise des prix aux régataïades
S'en suit la traditionnelle soirée des Régataïades ponctuée d'animations impliquant des bateaux mouches et un ponton … mais je m'arrête là, il ne faut pas casser le mythe. A VOUS de venir l'an prochain !!!! Car nous y serons foi(e) de Breton !!! Le dimanche, place aux courses sur 500m. La stratégie de course ??? Y'en a pas! départ et enlevage ! 500m c'est court, très court. nous bouclons notre finale A en 1:31 trois secondes derrière les tchèques assoiffés de revanche après leur seconde place de la veille. L'équipage 2 du REC tiendra son rang en terminant derrière les Allemands en 1:37. Direction la Bourgogne, et plus précisément Mâcon pour le final de cette saison : Les championnats de France universitaire et scolaire (FFSU et UNSS). Nombre d'équipages sont présents pour défendre les couleurs de leur école, collège, université et lycée sur 1000 m, en Yolette (collèges) skiff, double (féminin), pair or (masculin), quatre de couple mixte, quatre de pointe barré, quatre de couple et bien sur en huit ! Nous retrouvons (encore !) l'équipage du Mans, avec qui nous nous lions (hors course !!!) d'amitié, et qui aura la gentillesse d'emmener le bateau. Le tirage de la première série est donné, ce sera un remake de la finale des inter-académiques : Le Mans, Paris 10, Rennes 1 plus l'INSA Lyon, Sabatier Toulouse. Suite à un forfait nous nous retrouvons isolé ligne d'eau n°1, la ligne d'eau n°2 étant inoccupée suite au forfait de Metz. Nous réalisons une course difficile en 3:06, et terminons dernier de notre série avec le 11e temps général. En demie finale nous terminons notre course en troisième position et décrochons une place en finale B où nous retrouvons l'IUT compagne, Sabatier Toulouse, Polytechnique Savoie, HEI Lille et … le Mans qui occupe la ligne d'eau d'à côté. Une course dans la course pour une revanche. Compiegne restera intouchable, alors que nous accrochons Toulouse sur les premiers 500m. Nous laissons le Mans derrière dès le départ, ce qui nous donnera l'envie de terminer plus fort. Mais le classement ne changera pas… Nous terminons 3e de la finale B en 3:02. Nous progressons durant tout le weekend, ce qui nous laissera avec le regret de ne pas pouvoir continuer… Nous espérons pouvoir créer des vocations universitaires par ce parcours des plus agréable. Pourquoi pas des huit de l'ESC, de SUPELEC ou de l'INSA pour la saison 2011 ???