Actualité du REC

Régate endurance de Redon
Lundi, 14 Décembre 2009 16:46
Nouveau ! photos sur gmail http://picasaweb.google.fr/OnlineDocRec/Redon02
d'autres ici
Dimanche 13 avait lieu la seconde édition de la régate endurance de Redon. 10 ou 20 km, en yolette pour tous. Le REC ne s'est pas déplacé pour faire de la figuration : 7 équipages engagés (sur 16). En voici un petit résumé. 7h45, base nautique Plaine de Baud. Les courageux rameurs arrivent au compte-goutte à la base : certains sont à peine réveillés, d’autres sont en pleine forme. Les yolettes sont déjà en route avec Feins, les rameurs se répartissent et hop c’est parti pour 1h de route, direction REDON. 1h, temps idéal pour finir sa nuit, se réveiller ou se motiver. Pas moins de 26 personnes sont au rendez-vous, une belle participation. Avec notamment plus de 10 rameurs et rameuses sur leur première régate. 9h, arrivée à la base de Redon. Le balai des clubs se succède : Feins, Tournemine… 18 équipages sont engagés. A peine le temps de se réchauffer autour d’un café que hop les yolettes sont déchargées et armées. Pendant que les rameurs des premières séries se préparent, la traditionnelle réunion des délégués a lieu : virage 90°, grosse bouée orange et une surprise … le port pour les barreurs du bonnet rouge. Ah tout de suite l’ambiance festive de Noël est de mise, quoique certains équipages comme Feins opteront plutôt pour perruque blonde, lunette année 80 et moustache. Ambiance garantie. Plusieurs couches supperposées, un bon bonnet, et nous voici prêts pour le départ: 10 kilometres (20 km pour 1 équipage Tournemine/Plouer) en yolette (couple ou pointe), sur une vilaine qui là-bas ne mérite pas son nom. Le site est très beau sous le soleil, la rivière large, ça sent bon, il y a plein d'oiseaux. Ne nous laissons pas divertir… la série 1 doit commencer sous peu. 10h ou peu plus, 1ere vague de départ Course vue de l'équipage Féminin Valérie, Aude, Gwen, Nathalie: "Après un petit échauffement, nous partons départ lancé, dans le sens du courant et du vent. On a l'impression d'avoir des ailes. Le virage est un peu fantaisiste (surpris par le courant) et le retour est un peu plus sportif. On a quand-même la lucidité d'admirer un vol de cygnes magestueux La fatigue se fait sentir sur les derniers km, mais il faut tenir, notre président nous a mis la pression: il faut battre l'équipage féminin de Feins!" Ce sera chose faite en 53', 1ere place au classement féminin et qui plus est 5ième place au général. L'équipage des pointus Fred, Yves, Julien, Marc était aussi de la première vague de départs. "Nous nous élançons les derniers de la première vague. Tout de suite, objectif cohésion et dynamisme. Nous rattrapons rapidement l'équipage parti juste devant nous. Puis nous croisons ceux qui remontent déjà. Pas de pitié, on ira les chercher aussi. Après le virage à 180°, nous relançons. Nous réussissons à rattraper 2 coques. A 2km de l'arrivée, d'autres bateaux sont en point de mire, allez, on va les chercher aussi. Nous rattrapons 1 coque. Puis s'en suit un bord à bord avec l'équipage Loïc, Eric, Ghislain, Aurélien. Nous les passons à l'enlevage, sur la ligne. Nous finissons en 43', devant ce même équipage, qui sera second en 49'. 11h et assurément un peu plus, 2nde vague A peine les premiers équipages arrivent que s’enchaîne aussi tôt la seconde série… ah on ne traîne pas, soupe à l’oignon et vin chaud nous attendent. Un second équipage en pointe prend le relais : Mylène, Anthony, Benoit, complété par un rameur redonnais. "L’aller se fait sans trop de difficulté, on passe le fameux virage, petite ligne droite et à l’horizon la bouée, allez plus que 5 kms. Plus que ? Les plus durs oui… le vent se lève, la facilité de l’aller devient … beaucoup plus difficile au retour… Le vin chaud s’éloigne, allez plus que 2kms, allez encore un effort… 200m, 100m ah le klaxon de la twingo soulage. Fin de l’effort. Quoique remonter la yolette et la laver par temps froid restent encore une performance." 9ieme place au final. Les autres équipages du REC seront 6ieme, 12ieme et 16ieme. Un petit mot aussi pour tous ceux qui ont eu le courage de barrer dans le froid. A la fin, après un bon vin chaud, une délicieuse soupe aus oignons est proposée, et les remises de prix (des chocolats pour chaque équipage) se font dans la bonne humeur. Car c'est vraiment l'esprit de cette compétion sportive mais amicale. Et on peut remercier l'accueil sympatique et l'organisation parfaite du club de Redon. Merci aussi à Feins pour la remorque commune, et la mise à dispo d'une coque sur 1 parcours. Et à redon aussi pour la mise à dispo de la yolette de pointe. En conclusion ? Une journée bien agréable sous de belles conditions méteo quoiqu’un peu fraîches. Cette traditionnelle régate de Noel a été encore un succès, fidèle aux années précédentes. Rendez-vous en janvier pour la tête de rivière à Rennes. Mais avant ? RACLETTE AU REPAS DE NOEL ;)