Actualité du REC

Répétition générale avant La Ciotat
Mardi, 29 Septembre 2009 14:50
Tous les équipages du REC engagés pour les championnats de France de La Ciotat ont participé ce week-end à la régate d’aviron de mer de Pornichet (deux SH4x+, un SF4x+, un SH2x et un SH1x). Sous le soleil, sans vague et avec un bon vent de travers. Au programme, deux tours d’un parcours en triangle qui faisait plus dans les 10km que dans les 8km normalement prévus. Au final, des résultats encourageants pour les championnats la semaine prochaine (eh oui, déjà!). Résultats : Chez les femmes, en 4x+ : Servane, Gwen M., Nathalie, Cécile, b : Gwen S. terminent 3e. Chez les hommes, en 4x+ : Marc, Yves, Régis, Guillaume, b : Stéphan terminent 7e ; en 4x+ : Jérémy, Sébastien, Eric, Aurélien, b : Gwen S. terminent 15e. en solo : Thierry termine 5e. en double : Jérôme et Nicolas terminent 3e. Résumés des courses : Vue du double : Beaucoup de bateaux au départ de la course senior homme tous bateaux confondus (4x+, 2x et 1x). Tout le monde veut sa place sur la ligne de départ. Devant le 4x+ de St Malo sur la ligne, le 2x du REC prend un départ (un peu trop) rapide et prend la tête du peloton. Logiquement, la première moitié des 4x+ passe devant sur le premier bord, ainsi que le double du CA Nantes. Ca frotte un peu aux bouées sur le premier tour avec un 4x+ et le 2x de St Malo qui prend l'avantage pour ne plus le lâcher. Les positions ne changeront plus jusqu’à l’arrivée. Le REC fini 3e à 47" du CA Nantes et à 11" de St Malo. Vue du quatre féminin : Devancées au départ par 2 équipages, nous parvenons à maintenir notre position auprès du 2nd bateau une bonne partie de la course. Après une chouette rencontre avec un dauphin, nous devrons céder le passage à un voilier, lui aussi en régate, et prioritaire sur l'eau... de quoi donner des ailes à nos concurrentes, nous réussirons néanmoins à maintenir notre 3ème place à l'arrivée. Vue du quatre masculin 1 : Bien placés sur la ligne, mais le vent fait dériver tout le monde et tourne les coques. Le départ est un peu chaotique. Les rames se chevauchent avec un autre quatre à tribord. Puis c'est un double qui nous frôle. Assez vite nous formons un wagon avec 3 autres quatre. Longtemps en bord à bord avec Plougerneau, ils nous mettent en pression avec des bons virages et passerons devant. A court physiquement, nous ne pouvons les chercher sur l'enlevage final. On finit 7ieme, avec la chance d'avoir ramé en bord à bord avec (en double) un rameur du CA Nantes finaliste aux Jeux de Pékin.