Actualité du REC

Régate Saint Quaix Portrieux
Jeudi, 02 Juillet 2015 17:05

 

   Un beau dimanche qui cogne bien pour clore ce Championnat de Bretagne avec la dernière manche à Saint Quaix Portrieux ! Ce 28 juin, deux doubles et un quatre seront au rendez-vous sous les bannières du REC. Un parcours avec très peu de bouées, "ré n à" voir avec le dernier parcours du championnat de France. De longs bords sans véritable cap à pouvoir cerner de suite. Mais la surprise de ce dimanche c'est aussi le défi du four, un parcours de 3 km, pour les rameurs hardis, n'ayant crainte de mixer équipages masculins et féminins. Ni une ni deux, nous engageons un quatre avec P'tit Seb, Lucile, Raffaella, Sandrine et Clémence à la barre, toutes deux de Saint-Malo.

   On commence avec le double féminin de Lucile et Raffaella, qui s'engagent hardiment, pour un parcours de 9 km au moins. (On vous avait prévenu pour le cap dur à appréhender) La mer est plate, mais le soleil tape sévère le bougre, et le retard de 30 min au départ doit donner soif. Enfin, ça donne au moins le temps de se baigner. Oui. Mais les kms supplémentaires, ça donne moins envie de s'enquiller les 3km du défi du four, ça oui. Enfin. 4emes au final.

 

Qu'à cela ne tienne, on trouvera des remplaçant(e)s ! Le bateau improvisé voit alors ses rangs se garnir de deux Lorientaises, parées pour pallier le manque de motivation de nos rameuses rennaises. Parce qu'au REC on n'a pas peur de faire du mixte jusqu'au bout. Et à Saint-Malo et Lorient non plus apparemment.

   Mais l'heure des courses classiques approche, et le double de Marc et François s'élance sur l'eau, suivi de peu de notre quatre composé de Seb, Maxime (Du Mans. Quand je vous disais qu'on mixe jusqu'au bout.), Jean-Michel, Loïc, P'tit Seb à la barre. Pas de chance pour notre double, la tactique du départ volé a trop bien portée ses fruits et il récolte de 2 minutes de pénalité. Pourtant y'a que la moitié de l'équipage qui a franchi la ligne, m'sieur l'arbitre. On peut garder une minute seulement, m'sieur l'arbitre ? Evidemment que c'était pour rire, m'sieur l'arbitre. Disons que Marc sera troisième et François cinquième. Mais ça restera entre nous. Evidemment.

 

   Pour notre quatre, même si le nombre de bateaux qui apparaissent franchir la ligne semble étonnant, aucun ne récolteront de pénalité. Un mauvais départ nous laisse dans le peloton, que nous ne quitterons qu'après la première bouée. Le reste du parcours s'avère être une lutte acharnée pour remonter les brestois, qui nous retireront la deuxième place avec une 1 secondes et 38 centièmes.

   Il est temps de rentrer pour le REC, sauf pour P'tit Seb qui restera avec Saint-Malo pour s'élancer bravement sur le défi du four avec ce bateau ponton. (Il n'y pas énormément de pontons en mer. On peut dire un bateau cale ?) Un chouette départ nous emmène dans la tête de peloton, mais après la bouée, nous nous faisons remonter petit à petit par Saint-Malo qui nous achève à la deuxième. Une chouette course endiablée pour terminer cette journée sur l'eau ! Mais avant les résultats, une opération pêche au portable dans les gros cailloux est organisée par Saint-Malo. Certains misent sur la force, mais cela n'a l'air de fonctionner que sur le papier. Pas sur les cailloux. Reste l'agilité. Et l'ingéniosité. Une réminiscence de l'esprit  Maligne vient visiter le groupe de spéléologues qui inventent une perche adhésive avec les moyens du bord. Enfin, nous sommes à terre ne vous méprenez pas. Ah, voila déjà le portable sorti. Vite, aux résultats !

   Les résultats du championnat mer de Bretagne sont énoncés, et malheureusement aucun bateau du REC ne sera appelé, probablement aussi faute de ne pas avoir de bateau dont l'équipage reste stable à chaque fois. Quant à lui, Saint-Malo (encore eux !! eh oui !) se voit sacrer meilleur club du championnat 2015. Rien que ça, ça mérite d'y aller faire un tour en juillet ! Assurement.