Actualité du REC

Petite épopée en terre bourguignone
Écrit par Marc   
Jeudi, 29 Mai 2014 12:45

Le we dernier avaient lieu les Championnats de France Universitaires (rivière) au Creusot. 3 équipages s'étaient qualifiés en avril dernier : un quatre barré de l'Université de Rennes 1, un huit féminin du l'Université de Rennes 2 et un double masculin de l'Agrocampus Ouest.
On commence dès mercredi et jeudi par le montage de la remorque qui se voit complétée de 2 coques prêtées à des étudiants d'Angers.

Début du périple vendredi, plus de 700 km de route nous attendent, et avec la remorque, faut pas être pressé.
Heureusement tout se passe bien et nous arrivons au lac de Torcy.
Un passage orageux oblige les organisateurs à fermer le bassin, et nos équipages ne pourront pas faire de petite sortie d'entrainement.
On monte donc nos tentes par un temps frais peu attirant. Toutefois la météo sera bien meileure par la suite.

Samedi en effet, il fait un peu plus beau mais le vent est de la partie. Et il s'agit d'un vent de travers assez fort.
Les 3 équipages ont 2 courses le samedi, puis une finale le dimanche.
Le premier parcours est un chrono, mais il se réalise via une course en ligne (et non par des départs un à un comme on a l'habitude).
Les gars de Rennes 1 se placent 5ieme sur 8, le double agro est 11ieme sur 15. Quant au huit féminin, l'alignement dans le vent est compliqué pour les équipages.
En début de course, le bateau manque de s'accrocher avec Marseille (qui viendra s'excuser). Les filles tentent de se remobiliser après mais difficile de retrouver de la vitesse avec ce vent déstabilisant. Finalement elles sont 8ième sur 12 à 8 sec d'un peloton de 3 bateaux très regroupés au chrono.

Le-Creusot-2014-serie


La demi finale du quatre du Rennes 1 est sans grand enjeu car les bateaux 7ieme et 8ieme au chrono sont vraiment loin derière. Pour le double agro, la niveau est élevé et rattraper la finale A n'est pas possible. Il faut toutefois réaliser un parcours correct pour assurer la qualification en finale B, ce qu'ils feront.
Pour le huit, il reste un petit espoir de passer en finale A. Pour cela il faudra jouer le coup à fond et sauter sur l'occasion si elle se présente. En gros il faut qu'elles passent devant un des bateaux qui était à 8s le matin. Dès le premier 3/4 les filles appliquent la consigne de longueur et se placent à lutte contre HEC pour la 3ieme place (qui permettrait d'aller en finale A). Beaucoup de vagues sur la fin de bassin, sous pression, HEC arrive toutefois à lancer un enlevage sans faire de faute pour passer devant. Les filles n'ont pas pu répondre mais cela reste un beau parcours à seulement 2,5 s de la troisième place.

Finales le dimanche. Le vent est un peu tombé et s'est mis de 3/4 contre. Le bassin est bien plus praticable techniquement.
Le double agro s'élance pour la première finale et se placera 5ième en finale B.
Le quatre de Rennes 1 en finale A part fort pour tenter d'aller chercher la troisième place. Ils sont à la bataille en début de parcours. Mais après 400m ils accusent un peu le coup et ne peuvent contrer les attaques des autres. Ils seront 5ième.
Puis le huit féminin se place couloir 4 pour une bataille contre l'ESCP couloir 3, qui était tout juste 1s devant elles la veille.
Le départ est groupé, le bord à bord est engagé. Au train les filles prennent un peu d'avance. En fin de parcours, les filles réussissent à ne pas s'écrouler techniquement et notamment à conserver leur longueur dans leur ramerie. L'ESCP ne trouvera pas réponse et restera derrière à 3s.
C'est donc une très belle vistoire en finale B pour l'Université de Rennes 2.
Cela récompense les efforts des rameuses et du barreur dans les entrainements depuis le début de l'année. On remercie en passant tous les autres rameurs qui ont aidé à compléter le huit dans les entrainements.

Le-Creusot-2014-serieb

Les courses sont finies mais pas le we ... Il est 18h nous repartons du Creusot.
Arrivée sur Rennes vers 2h30 du matin. Arg, il faut encore vider et nettoyer le minibus. Et puis un dernier covoiturage pour ramener le minibus et tout le monde chez soi. 4h, cette fois c'est bon. Et pour clôturer le tout, on remonte les bateaux lundi soir ... sous la pluie ... mais quand même satisfaits du we.

Signalons aussi que Nicolas et Sébastien étaient aussi du voyage respectivement en temps que Président de jury et étudiant-arbitre.