Actualité du REC

Randonnée sur l'Erdre, 4 heures sur et sous l'eau...
Écrit par Loutfi   
Lundi, 28 Avril 2014 09:53

En ce dimanche 27 avril, Anne P., Aude, Pauline, Bernard, Jean-Loup et Loutfi prirent la route de Nantes avec juste une inscription et une réservation de place de yolettes pour la randonnée sur l’Erdre, organisée par le Club Léo Lagrange.

La météo n’était pas des plus idéales : averses, vent et orages. Arrivés au Club à Nantes et rejoints par notre amie Nath’, nous découvrons l’impressionnant parc à bateaux mais … ne trouvons pas de veste de barreur.

Après un accueil-café convivial il faut bien sortir les yolettes sous une pluie soutenue. Ce que les participants font avant de revenir se mettre à l’abri. Au bout de quelques minutes et fort logiquement nous sommes poussés à monter sur les bateaux pour un parcours modifié (en raison du temps) sur le superbe plan d’eau de l’Erdre. La pluie devient encore plus intense, le vent souffle, de petites vagues apparaissent (« on dirait la mer ! ») mais nous tenons le cap.

A la première pause, notre barreuse Anne étant complètement frigorifiée, elle doit remplacer un rameur. Avançant sur les bords du bateau mouillé, elle manque de passer dans l’eau. Nous repartons.
Arrivés à la Tour Carrée nous devons faire demi-tour. La commune au Nord de Nantes qui était notre but prévu ne sera pas atteinte. Elle restera un objectif pour une autre fois.

Retour vers le point de départ, que nous dépassons après une petite escale au Club et repartons vers le Centre-Ville de Nantes. Durant cette dernière partie, des observateurs avisés pensent avoir vu un début de rayon de soleil pendant une à deux seconde(s).

Le nouveau barreur, dont je tairai le nom (on n’est pas à l’abri d’une colère de Brigitte Bardot), s’amuse à viser les canards passants sur l’eau. Une opération inutile car de retour au Club, nous nous retrouvons dans leur très belle salle à manger avec une vue panoramique sur l’Erdre et devant un repas très copieux. Encore plus pour les desserts que nous renonçons à finir même si après notre journée sportive, nous en avons mangé 5 ou 6 chacun, parmi le vaste choix : au chocolat (bien sûr), basque, au citron, cannelés, au gingembre, à la fraise, plusieurs combinaisons des ingrédients précédents, etc.

Bref, pas vraiment de gain au niveau des calories (ou perte, on se comprend), des « conditions » parfois difficiles mais pourtant une journée bien agréable dans l’ensemble. Nous remercions les organisateurs qui ont su s’adapter au mauvais temps et faire en sorte que tous les participants en profitent bien.