Actualité du REC

JN8 à Nantes - 17 novembre 2013
Écrit par Cécile TAULEIGNE   
Mercredi, 20 Novembre 2013 14:42

Dimanche dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, 2 équipages du REC prenaient la route de Nantes pour la Journée Nationale du Huit :

  • Equipage masculin : Jean-Michel, Fred D, Baptiste, Thierry, Seb L, Stéphane, Alban, Eric, barreur : Marc
  • Equipage féminin : Cess, Sophie, Emmanuelle, Lydia, Sandrine, Stéphanie P, Anne, Aude V, barreur : Marc

Les filles ont été les premières à prendre le départ face à un équipage féminin de l'UNA. Malgré le vent, le froid, les loups (si, si...), le peu d'entraînements en commun ayant été possible, les 3km (ou 2,5km, on ne sait pas) de course ont été parcourus à haute cadence (entre 28 et 30) et dans une belle dynamique. Deux fausses pelles nous ont obligées à stopper le bateau et donc à le relancer à 2 reprises. Et c'est lourd un Huit, même avec des princesses dedans !!! L'équipe de l'UNA avait pris une belle avance dès le départ et même si nous finissons donc dans le top 3 en partant de la fin du classement général, c'était une très belle expérience!

JN8_fille_2

Félicitations à Lydia et Sandrine, toutes nouvelles débutantes pour cette première course et à Emmanuelle que ce Huit changeait bien des sorties en mer !!! Merci également à notre barreur Marc pour ses conseils toujours avisés et pour sa motivation communicative sur le bateau!!!

JN8_hommes_1

Les garçons se sont élancés sur la série suivante et voici le ressenti de la course de Jean-Michel : "Mon ressenti pour la course en 8 est très positif. J'ai pris beaucoup de plaisir dans cette course et tout l'équipage est resté concentré et n'a pas relâché son effort. Marc nous a très bien barrés et motivés, en nous permettant de conserver l'avance gagnée après le problème de début de course et même de la creuser avec plus de 14 secondes à l'arrivée. On a maintenu notre effort avec un départ prudent et conservé un rythme assez régulier autour de 32 de cadence. Certes, le chrono général ne nous a pas propulsés en tête des résultats mais dans la première moitié, ce qui n'est pas si mal compte tenu du faible kilométrage des entraînements en 8. A 8, il faut une parfaite cohésion et un bon réglage mais quand le bateau file et glisse sur l'Erdre ou la Vilaine, on prend plaisir à unir nos efforts pour conserver un bon équilibre sans à-coups. Cette course est donc bien encourageante pour la suite et pour continuer notre progression!"

Les garçons finissent 17ème au classement général (46 équipages engagés) et les filles 45ème. Une journée qui restera un bon souvenir malgré le réveil matinal et le froid.

tous_1