Actualité du REC

Challenge Rennais Universitaire 2012
Écrit par Marc   
Dimanche, 09 Décembre 2012 15:52

Ce samedi 8 décembre, nous organisions le CRU 2012.

La météo était avec nous: pas de pluie et un bassin calme.

Nous avions 3 équipes extérieures: Supélec Gif, Centrale Nantes et l'ESTP. Et 2 équipes rennaises: une mixte Supelec/Chimie/Agro et un équipage hors classement composé de rameurs de clubs et d'anciens.

Le programme commence par 2 courses en 8+. Il s'agit de match racing sur 1000m. L'ESTP a dominé les débats sur cette épreuve, en signant notamment un chrono sous les 3 minutes. Le classement est identique pour les 2 chronos: ESTP puis Supelec Gif, l'équipe rennaise (non classée), centrale Nantes, Rennes SCA (Supelec/Chimie/agro).

A ces 2 épreuves en 8+, qui sont un peu le standard en aviron universitaire, nous rajoutons une épreuve qui nous est propre: le relai en planche à ramer et ergo. Cette épreuve fun, mais qui demande toutefois une certaine organisation dans l'équipe.

Supelec Gif a largement dominé cette épreuve en relégant les autres équipes à 1 minute et plus. Leur organisation était bien préparée, grâce notamment à leur expérience de l'année dernière.

Sur cette épreuve Centrale se classe 2nd juste devant l'ESTP (pour 3 secondes).

Le classement final est établi par point (le premier de chaque épreuve 4points, le second 3pts ...). Supelec Gif et l'ESTP se retrouvent à égalité avec 10 pts. Pour les départager, le règlement du challenge indique que c'est le meilleur temps en 8+ qui est devant.

Voici donc le classement:

1er : ESTP
2eme : Supelec Gif
3eme : Centrale Nantes
4eme : Rennes
[resultats pdf]

Nous remercions: la ville de rennes pour le soutient matériel, les Régates Rennaises pour le prêt de matériel, la ligue pour le prêt du 8+, la SNSM pour la sécu et les talkie, l'ENSCR pour les lots et le barbeuc, nos 2 arbitres Nicolas et Phillipe, tous ceux qui ont filé un coup de main au montage, au barbeuc, au chrono, à la buvette et autres...

Cette année nous avions plus d'équipes extérieures mais moins de chez nous. La vidange de la Vilaine juste avant ne nous pas permis de former assez d'équipages.