Actualité du REC

Supélec au Trophée des rois : A nous Paris !
Écrit par Nicolas   
Lundi, 06 Juin 2011 17:17

Samedi 28 mai a eu lieu à Chantilly (au nord de Paris) la 19ème édition du Trophée des Rois. Cette rencontre organisée par le club d'aviron de l'ESSEC réunit chaque année les rameurs de différentes écoles de commerce et d'ingénieurs.

Cette année la compétition a accueilli la toute jeune équipe du campus de Rennes de Supélec, entraînée par le REC, composée de Pierre, Christophe, Guillaume C., Antoine, Timothée et Raphaël, ainsi que de deux rameurs extérieurs (ESTP et ancien de l’ESCP) – pour la barre, on improvise sur place !

Les courses étaient des duels se déroulant sur 700m environ, sur le grand canal du château de Chantilly, avec classement au temps. Le premier adversaire était l’Ecole Navale de Brest, qui a fait une fausse pelle colossale au bout de dix coups, ce qui n’a pas aidé les Supélec à se donner à fond puisqu’ils étaient bien loin devant. Temps de la course : 2'17. Cela les a placés en finale F (sur G) contre Supaéro 2, déjà adversaire en finale aux Régataïades. Et là encore, comme à Nantes, une course bien tendue, au bord à bord du début à la fin (avec une belle fausse pelle de la nage, rattrapée par un enlevage lancé plus tôt). Le gagnant était difficile à déterminer de l’intérieur, et pour cause : Supélec a remporté la course avec à peine une demi-seconde d’avance. A l’affichage des temps, surprise : seulement 2'07 !

tropheeDesRois

Malgré une finale F, le classement officiel étant au temps, Supélec se place 5è/14, juste derrière Supaéro 1 (2'05), l'ESCP, Centrale Paris 1 et HEC 1 (2'00).

 

Dès le lendemain, rendez-vous au port Suffren à Paris, au pied de la Tour Eiffel pour les Régates en Seine.

Embarquement éclair, foule nombreuse : la pression était à son comble pour un 500m au cœur de la capitale. Lors de la remontée vers le départ, le barreur a conseillé de profiter du décor, puis a amorcé un demi-tour pleine coulisse autour de la Statue de la Liberté, sous le pont de Grenelle. Départ au pont de Bir-Hakeim, arrivée au pont d’Iéna. Malheureusement Supélec ne connaîtra pas le même succès qu’à Chantilly, puisque l’équipe se voit éliminée dès la première course (match racing).

regatesEnSeine

Le podium se compose des équipages de l’ESCP-Europe, Centrale Paris 1 et HEC 1. Légère déception du côté de Supélec, largement consolée par le plaisir de cette première participation dans un cadre aussi exceptionnel, et surtout parl’avalanche de goodies !