Actualité du REC

Régataïades 2011
Écrit par Marc   
Mercredi, 11 Mai 2011 14:30

Le we dernier, le club s'est déplacé aux Régataïades de Nantes: la plus grande régate internationale étudiante en France. 2 quatres féminins de Rennes 1 étaient engagés, ainsi qu'un 8 de Supelec, dont la section a été créée cette année.

Départ 6h30 samedi, arrivés sur place nous retrouvons les habitués: HEC, ESSEC, Centrale Paris, Centrale Nantes, ESCP, Supaéro.... et aussi des délégations étrangères: Karlsruhe évidemment et aussi des tchèques, turcs, espagnols, polonais, finlandaises ...

La météo s'annonce ventée. Sur le 1000m, le vent est de face et donc contre le courant, ce qui agite le bassin. Ces conditions sélectives vont créer des écarts importants à l'arrivée.

Cela occasionnera aussi des difficultés de direction. Pour exemple l'équipage de la Management School de Reims qui, parti sur notre tribord, coupe notre ligne et finira tourné à 90° sur notre babord, en dehors du bassin. Le 8 de Supelec se retrouve en finale D. Rappelons que le bateau n'est composé que de débutants de cet année. Dans cette finale, nous retrouvons Supaéro 2, des débutants aussi qui s'avèreront être nos challengers du we. Ils sont en retard au départ, mais coup de bol, un bateau de l'erdre impose un temps mort de 5min, ce qui leur permet de s'aligner. Nous prenons assez rapidement plus d'une longueur sur eux. Mais en milieu de courses, ils trouvent un rythme qui les fait remonter doucement et nous maintient sous pression. Heureusement pas de fautes de notre côté, et nous empochons la 16ième place (sur 17 donc).

Du côté des filles, le 2 bateaux se retrouvent en finale C. Une finale, ça se gagne et les filles le démontrent en prenant les 2 premières places.

S'annonce alors la préparation de la soirée. La pluie, qui nous avait épargnés pendant les courses, se met à tomber, mais s'arrêtera un peu avant le début de la soirée. Ceux pour qui c'étaient les premières régataïades découvrent que les bateaux de l'Erdre éclairent les berges.

Dimanche matin, même si cela n'a pas été simple pour tout le monde, nous sommes au petit dèj au RU à l'heure. Le bassin des 500m est été déplacé en aval du CAN, dans le centre. L'UNA ne faisant pas les choses à moitié, le départs tenus ont aussi été déplacés et un balisage est en place. Il y a aura 3 lignes d'eau.

1er chrono, déception pour Supélec, 17ieme en 1'52 à 0.9 de Suparéro 2 et 1.1 des Turcs. Notre série est par conséquent trop dure. Mais notons que cette fois nous ramons en 1'51 contre Supaéro 2 en 1'52. Nous sommes en finale F contre Supareo, le duel s'annonce terrible. Départ à peu près équivalent, puis Supaéro 2 prend doucement jusqu'à 1/2 pointe d'avance. Toutefois l'équipage trouve un rythme constant, porté par la haute cadence de Raphaël. Nous remontons à hauteur. Puis l'écart se creuse à 1/3 de longueur en notre faveur. A 150m Supaéro remonte un peu. Un seul mot d'ordre pour nous: ne pas faire de fautes et conserver notre vitesse. Ce sera chose faite. Nous restons devant pour 2 secondes soit 1 coup de rame.

On se rend alors compte que les berges et le pont de Motte Rouge sont plein de spectateurs, admiratifs, sous les commentaires de Lionel Girard saluant la 1ere participation de Supelec. Sur le retour les bateaux sont aplaudis.

Quand aux filles, seul 1 équipage restait pour le dimanche. Elle se placent en finale C, et réussisent à accrocher la seconde place. 8ième au final, mieux que la veille.

En bref, ce fut une belle édition et les courses en centre ville ont été très sympas et devraient avoir de bonne répercutions pour l'aviron.

Pas beaucoup de détails pour les courses des filles, j'étais pas dans leur bateau, mais j'espère qu'elles rajouteront quelques détails.

 

 

GEDC0138

plus de photo ici