Actualité du REC

Les Grandes Marées du Morbihan
Écrit par Nicolas.G   
Mardi, 19 Avril 2011 16:56

Ce dimanche 17 avril, une randonnée était organisée par le club d'Hennebont. Nous avons ramé dans des conditions estivales, toute une journée sur le Blavet, le temps d'un aller-retour entre Hennebont et Port-Louis.

Le week end a commencé dès le Samedi midi pour les plus téméraires d'entre nous qui n'ont pas hésité à planter la tente sur les rives du Blavet au camping d'Hennebont. Il y a presque un air de vacances en cette douce soirée d'avril. Après un petit apéro sur l’herbe pour se mettre dans l'ambiance, nous nous mettons en quête d'un restaurant. Si vous passez à Hennebont on vous recommande la pizzeria « del castello » : très bons plats et service aux petits oignons. Eh oui c'est aussi ça le REC, on pense écrire prochainement un guide gastronomique.

La nuit fut plus ou moins longue pour les 8 rameurs du club qui ont fait le déplacement. A 9 heures le Dimanche, cela se lit sur les visages : les uns ont une mine fatiguée par un réveil aux aurores et 1h30 de route ; les autres ont du mal à ouvrir les yeux après une douce nuit qui vient de s'achever. Finalement la stratégie du camping n'était pas la plus mauvaise...

Nous voilà donc partis pour une journée qui s'annonce bien : du soleil, de la bonne humeur, un gros coefficient de marée et 93 rameurs, de tout âge et venant de toute la France, les plus motivés étant de Cognac en Charente. Gwen, Nathalie, Aude, Sébastien et Loutfi forment un premier équipage qui ramera sur la yole safran du REC. Les autres (Eric, Fabien et Nicolas) compléteront une yole louée à Hennebont avec deux rameurs du club de Plouër (Claudie et Damien).

Au départ à marée basse les conditions sont très calmes. Il faut être dans le sillage du bateau de tête pour avoir quelque vaguelettes. Nous en profitons pour une découverte touristique du Blavet avec ses cimetières à bateaux et le fameux pont du bonhomme. Nous passons également devant une splendide demeure appartenant à la cousine d’Olivier De Quersozon : la rando c’est aussi un peu de culture ! Nous apercevons la ville de Lorient et bientôt la plage de Port-Louis où nous accosterons. Après deux bonnes heures à ramer, petite séance de muscu : il faut porter les yoles sur le haut de la plage qui reste découvert à marée haute (c'est compliqué la mer). Après ça, tout le monde à bien mérité sa demi douzaine d’huîtres accompagnée d'un verre de blanc bien frais. On reprend vite des forces autour d'une table bien garnie. L'humeur est au beau fixe, on a le droit aux chants accompagnés du biniou (y'en a qui aiment ça...).

Petite digestion sur la plage et c'est reparti. Histoire d'avoir quelque vagues nous faisons un tour de la citadelle de Port-Louis. Ha, c'est ça la mer ! Les nouveaux rameurs découvrent enfin les joies des embruns.

Le retour sera un peu plus difficile : le vent s'est levé et la mer est remontée comme prévu ! Le temps est superbe, et le spectacle est magnifique. Les yoles se suivent et croisent les voiliers qui prennent le large. Sur la fin du parcours, les mains deviennent douloureuses, les jambes aussi. La yole d'Hennebont se remplie peu à peu d'eau. On s'en rendra compte à l'arrivée. Elle pèse environ 200 kg de plus qu'au départ... il était tant qu'on arrive. La journée se finit autour d'un verre. Le retour est plutôt calme... heureusement, la route est droite !

Conclusion : superbe week-end à refaire pour ceux qui y était et à découvrir pour les autres. On peut remercier les rameurs du club d'Hennebont pour leur organisation impeccable et leur sens de l'accueil. Merci également à Gwen et Fabien qui ont organisé notre déplacement.