Actualité du REC

Dimanche 3 : Régate mer Lorient
Écrit par Marc   
Lundi, 04 Avril 2011 14:01

Ou plus exactement Larmor-plage.

Sur la lancée de Carnac, c'est le collectif féminin du club qui prend les devant avec 2 quatre engagés (aucun autre club ne présentait 2 quatre féminin). Chez les gars seul le double Thierry/Anthony.

Dans l'équipage, Claire, Valérie, Gwen, Servane, Mylène, une seule modification par rapport à Carnac avec Claire passant à la barre et Valérie prennant les rames. [ndlr: on me fait remarquer que de subtils changements de position ont aussi eu lieu, cf le paragraphe plus bas]. Dans l'autre équipage, un seul changement aussi, avec Marion remplaçant Lucie au 3 et qui inaugurera sa première régate mer, equipage: Stéphanie, Fabienne, Marion, Marie, b:Marc.

Le double homme reste tel quel. Signalons aussi la présence de Loïc et Benjamin, qui s'entrainent au club mais concourront sous les couleurs de St Malo. Enfin, Nicolas qui assurera la présidence du Jury de cette seconde manche mer du championnat de Bretagne.

La matinée était un peu fraiche car couverte. Mais cela se lèvera pendant l'après midi pour nous laisser un grand ciel bleu et mêmes quelques coups de soleil.

Le vent n'était pas focément impressionnant, mais ajouté à la marée montante, nous allions retrouver de vraies conditions de mer. Avec aussi la présence de nos voisins normands, cela changeait la donne comparé à Carnac.

Voici, de mon point de vue la course des filles.

A l'heure sur l'eau, notre échauffement se passe plutôt bien, double check des barre de pieds, essais de virement et une petite pyramide pour le cardio. La ligne de départ ne sera pas évidente, houle et vent de travers vont nous perturber. Un bateau vient nous coller sur tribord, nous faisons une petite manouevre pour passer de l'autre côté et éviter qu'il nous pousse hors ligne (vent de tribord). Cela me permet aussi d'être proche du bateau comité et repérer la minute avec précision. Mais Trégunc vient alors nous coller sur tribord! Résultat, on est coincé entre les deux. Ca va clasher c'est sûr... L'équipage est en position, je lance le go à 4s puisque nous étions un peu en retrait. Les deux autres bateaux se font surprendre, ce qui nous permet d'avoir une demi longueur devant. Au 1 et 2 les rames tapent, mais une seule consigne: ça rame! Nous nous sortons bien de la situation, les 2 autres finissent par s'écarter. Toutefois, cela nous a fait perdre un peu de vitesse, on se retrouve dans le tas. Juste derrière l'autre équipage du REC nous colle de près.

Ca bouge déjà pas mal avec un gros clapot. Tregunc est repassé devant nous mais nous les tenons à 2-3 longueurs. A l'approche de la bouée la plus éloignée, la houle est un peu plus forte. A cela se rajoutent les grosses vagues d'un gros navire, équivalentes à la houle... mais en sens inverse. La mer est cahotique. Il faut un gros effort et de la cohésion pour continuer à avancer. Le bord suivant se fait conditions avec, ce qui soulage un peu. Toutefois la houle arrière fait chasser le bateau. A l'approche de la bouée (virage tribord) je vise une trajectoire serrée. C'est à ce moment que la houle nous décale d'un coup sur tribord, en plein vers la bouée! Nous réalisons alors un magnifique braquage babord, contre-braquage tribord, digne du trophée Andros. Mais cette histoire nous fait perdre de la vitesse et demande un effort de relance. De retour dans des conditions moins aléatoires. Nous ramons mieux et restons à l'affut d'une erreur du bateau de Tregunc. Le 2nd tour nous ramène au large. Les écarts évoluent peu. et le retour ne changera rien. Nous finiront 5ième à 15 coups des 4ième. Juste derrière arrive l'autre équipage du REC qui nous a tenu sous pression tout le long.

Justement, quelques mots du deuxième équipage F.
A nouvelle régate, nouvelle composition !
- Valérie lâche la barre pour aller en 4
- Claire passe du 2 à la barre (le siège est plus confortable !)
- Gwen reste en 3
- Mylène glisse du 4 au 2
- Servane ne quitte plus la nage, c’est voté !
Comme le disait Marc, c’était une régate avec de vraies conditions mer, nous étions même à deux doigts de perdre Valérie en chemin ! Le niveau de cette course était plus relevé que la précédente, nous avons ainsi pu mesurer la distance qui nous sépare des premiers équipages… Beaucoup de travail en perspective ! Mais nous nous rapprochons (très) lentement mais sûrement de nos fidèles concurrentes et néanmoins collègues de club… Attention les filles, on arrive ! La suite de nos aventures à Brest, avec une nouvelle composition de bateau bien sûr !

Ces 5ieme et 6iemes places sont honorables face à des bons équipages (et des mixtes de clubs). Que nous résevera le collectif féminin pour la prochaine manche à Brest ?

 

[Place pour le résumé du parcours double qui, semble-t-il, fut encore plus palpitant]

 

[tous les résultats]