Actualité du REC

Hoëdic : victoire sous le soleil
Écrit par Nicolas   
Dimanche, 18 Juillet 2010 20:15
Week end tonique, convivial et très ensoleillé entre Sarzeau et l'île de Hoëdic. Pour une première, cette régate organisée par le tout jeune club d'aviron local (et l'aide technique de la Ligue) a été une grande réussite. Une aventure à revivre.

Au départ, 25 quatre barrés dont deux équipages du club (Sébastien, Jérémy, Marc, Régis, barreuse : Gwen, et Jérôme, Nicolas, barreuse : Marie associés à Axel et Arthur de Hennebont) + 4 ou 5 yoles traditionnelles (6 rameurs, 1 barreur et de monstres poutres pour aviron).

Des conditions de rame plus faciles que prévues avec seulement 1 mètre de creux hier (moins aujourd'hui) et un immense soleil à partir de 14h00.

Le résumé de la course pour Marie et les garçons :

Une procédure de départ originale type 24h du Mans (sauf pour les yoles tradi parties au moins 40 minutes avant nous). Les barreurs étaient sur la plage à 30 mètres de l'eau et les bateaux juste au bord de l'eau. Nous avions prévu une belle stratégie, mais à défaut d'avoir entendu un signal clair, ce fut plutôt sauve qui peut pour quitter la plage et s'élancer vers Hoëdic. Aucun d'entre nous n'étaient dans le bateau, mais plutôt à savoir comment faire pour retirer le sable de ses chausses de mer.

Départ tonique, disons 32, pour prendre en chasse des audacieux partis avant nous puis cadence posée à 27/28 tout du long. Nous avons assuré le spectacle, suivi par la navette et ces 150 passagers, dont une bonne partie de locaux épatés par notre rythme ("ouh la la, mais ils sont partis trop vite, ils ne vont pas tenir"). Quel privilège d'avoir autant de spectateurs. Nous finissons avec des pointes à 7,4 noeuds (13,5 km/h) dixit le voilier qui transportait les arbitres chargés du chrono arrivée (et qui ont failli arriver après nous).

1h16'06" entre plage de la grée et balise de la chèvre (17 km). Le défi est lancé pour l'année prochaine.


Soirée sympa avec un apéro bavard suivi d'un resto nettement plus tranquille (pour échapper au sandwich à la saucisse). Oui, côté repas c'était moins somptueux qu'à Thonon... Mais pour l'occasion, il y avait un groupe de musique et un petit feu d'artifice. Bref c'était la soirée 2010 pour toute l'île.

J'oubliais, remise de prix en présence du président de la fédération d'aviron, mais aussi celui de la fédé de cyclisme (maire de Sarzeau, ville d'où nous partions). Et aussi qq images sur le journal télé de TF1 (no comment, du vrai tf1 à l'intérieur).


Hoëdic est une île très sympa avec quelques plages à l'eau hyper clair. Un lieu qui demande à être revisité disons un peu plus longuement que le temps de la régate. A quand un stage pour nous préparer aux France et nous entraîner à la navigation ?


Ce matin, le retour a été aussi tonique que le parcours de samedi. Ce n'était pas une obligation, mais partis les derniers nous avons mis un point d'honneur à rattraper tout le monde. Chaud pour le dernier bateau (Basse-Indre) qui avait une bien grosse avance à mi-parcours. Nous terminons à une longueur devant. Ah ces jeunes... Indécrottables.

Pour le retour, l'équipage du samedi a troqué sa place à Jean-Luc, Loutfi, Marie, Aude, Fabienne. Un parcours apprécié. Avec l'espoir que ceci confirme la volonté des filles de composer un quatre pour les prochains championnats de France. Une occasion supplémentaire de composer un collectif rennais encore plus nombreux.